JOUR 11

JOUR 11 : Refuge du Plan de la Lai - Aigueblanche
51,3 km / 1425 md+ / 2731 md-

La seconde nuit consécutive dans un lit est régénérante, attention de ne pas y prendre goût ! Mais le coup de la douche payante pour un refuge situé au bord d'une route départementale m'achève définitivement... je reste dans mon jus, histoire de ne pas m'habituer à trop de luxe ! En revanche, la très bonne nouvelle du jour est qu'il fait un temps magnifique, pas un nuage ! On achète un bout de pain dans un restaurant près du lac de Roselend avant de rejoindre le col des Prés à 1 700 mètres, les jambes peinent un peu ce matin. Le Mont Blanc se plante devant nous, magistral, tout comme la Pierra Menta, plein Sud. Les eaux du lac sont turquoises, on contemple quelques instants toutes ces beautés que l'on ne pouvait distinguer la veille.

On poursuit l'aventure par le sentier botanique qui nous mène au lac Saint-Guérin, puis au Cormet d'Arêches. La suite est plus technique avec le passage de 3 cols à plus de 2300 mètres d'altitude (Col de la grande Combe 2356 m, col des Génisses et col des Tufs blancs). Il faut se résoudre à pousser le vélo sur certaines portions car le terrain ne se prête à la pratique du VTT sacoche, je pense même être incapable de monter à vélo sans sacoche ! Dur, dur, mais de nombreux passages se font aisément, on passe de crête en crête en survolant presque ces espaces verts, presque infinis. Le sentier se faufile au loin dans les alpages et nous montre la bonne direction. Le sol a absorbé les fortes pluies du moment et le vent a séché : le terrain est étonnement roulant jusqu'au refuge du Nant du Beurre !

Nous retrouvons la vallée de la Tarentaise après une descente exceptionnelle : près de 2000 mètres de dénivelé négatif sans donner un coup de pédale (ou presque), le rêve absolu ! Ca descend vite, trop vite. En quelques minutes, nous perdons le calme des montagnes pour retrouver l'agitation de la ville : concert de klaxon, embouteillage bruyant, bousculade pour faire ses courses à Aigueblanche ! La sauvagerie urbaine à l'état pur. Nous remontons le canal du Morel pour poser la tente dans une aire de pique-nique, la pluie refait des siennes et personne ne viendra nous enfumer avec son barbecue. Nous comptons les gouttes avant de nous coucher !

Cartes, GPX & topos
Infos & contact


powerlolo.com
Transalpes
#1 #2 #3 #4

Arrière plan :
Qui a dit qu'il faisait toujours beau dans le Beaufortain ?