JOUR 16

JOUR 16 : Col Nazié - Chazelet
15 km / 700 md+ / 807 md-

Encore une belle nuit sous la tente, sans une goutte d'eau. En quelques coups de pédale, on passe rapidement au dessus de la mer de nuage pour arriver sur le plateau d'Emparis à plus de 2000 mètres d'altitude. Devant nos yeux s'étendent de vastes prairies fleuries, qui rappellent les steppes verdoyantes d'Asie. Le paysage est façonné par des millénaires de pastoralisme : ici, les troupeaux sont rois, les bergers et les patous surveillent. Le crochet vers les lacs Noir et Lérié offre un panorama un peu plus enchanteur de l'endroit : La Meije et ses glaciers se reflètent dans ces eaux pures et cristallines. On aimerait des pauses infinies au bord du GR 54... le 7ème ciel ! Le déjeuner prend place devant la barre des Ecrins, on pourrait presque toucher de la main ces sommets qui trônent au dessus d'un vide abyssal de 1200 mètres.

La montée jusqu'au col du Souchet, 2 364 mètres, est un peu raide, mais nous restons sur le vélo. Au sommet, on rencontre Benoît, accompagnateur en montagne, qui sensibilise les randonneurs quant à leurs comportements vis-à-vis des patous (chiens de bergers). Il nous fera une belle interview pour le film, merci.

Le sentier très roulant et idéal pour le VTT en itinérance, offre une sensation incroyable. La descente sur le Chazelet par un single est plus technique que physique, le vélo secoue beaucoup surtout avec les sacoches à l'avant (quelques ornières et grosses pierres). L'arrivée se fait sous la pluie, on est obligés de s'abriter dans un local (poubelle). Au final, on restera deux jours... (pas dans le local) "chez Baptiste", une auberge très sympa. Mais à force de pleuvoir, va-t-on finir par rouiller ?

Cartes, GPX & topos
Infos & contact


powerlolo.com
Transalpes
#1 #2 #3 #4

Arrière plan :
Comme un goût de paradis au plateau d'Emparis